Droit/Contrats Informatique

« Cash back », retirer des espèces chez un commerçant

Publié le

 

cash back espèces

Pixabay

Le cash back est un service qui se déploie petit à petit en France. Il permet d’obtenir de l’argent en espèces chez un commerçant après avoir réalisé un achat, chez ce commerçant, avec paiement carte bancaire. Explications.

Le cash back pour obtenir des espèces

Le cash back (ou cashback) est une méthode qui existe depuis de nombreuses années dans divers pays. Une directive européenne a rendu ce service disponible en France.

Quel en est le principe ? Le cash back consiste à « récupérer » de l’argent à la suite d’un achat payé par carte bancaire. Cela revient à retirer de l’argent en espèces lors d’une opération par carte bancaire chez un commerçant. Concrètement, vous achetez un bien coûtant, par exemple 20 €, réglé par carte bancaire mais vous effectuez un paiement de 60 €. Le commerçant vous reverse la différence de 40 € en espèces.

Cette méthode facilite l’accès au retrait dans les zones où les distributeurs sont moins fréquents. Le cash back  facilite la gestion du budget familial ou personnel du consommateur.

Relire notre article : « Cartes bancaires, chèques, espèces : quels moyens de paiement un professionnel doit-il accepter ?« 

À savoir

Le décret du 24 décembre 2018 encadre les montants mini et maxi du cash back. Alors que l’achat minimum est fixé à 1 €, le montant maximal que le commerçant peut rendre au client est fixé à 60 €. Pour bénéficier de ce service, le client doit le préciser avant son achat. Le service est fourni à la demande du client pour des achats privés (et non professionnels).

Tous les paiements par un autre moyen de paiement que la carte bancaire ne peuvent donner lieu à cash back. Il en est ainsi des paiements par chèque, chèque-cadeau, chèques-vacances carte prépayée.

Information dans les commerces

Depuis le 29 janvier 2019, le commerçant qui propose le service, doit procéder à un affichage obligatoire à proximité de son terminal de paiement ou du lieu d’encaissement. L’information des consommateurs porte sur :

  • la liste des modalités de paiement acceptés et refusés (voir encadré ci-dessus) ;
  • le montant minimal de paiement pour bénéficier de ce service (1 €)
  • le montant maximal pouvant être rendu au client (60 €)
  • l’indication du caractère gratuit ou payant du service et, dans ce cas, les frais et commissions perçus toutes taxes comprises (TTC).

Le non-respect de ces prescriptions peut avoir pour effet une contravention de la 5e classe (1 500 €).

D’après economie.gouv.fr, par Bercy Infos, le 09/12/2019

 

 

Published by

Pôle Conseil Economique

Pour contacter nos conseillers économiques : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou conseil@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Conseil Economique

Pour contacter nos conseillers économiques : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou conseil@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *