Autres

Sécurité de vos paiements en ligne, conseils pour éviter le piratage

Publié le
sécurité

unsplash

Le nombre de sites marchands sur internet est de 200 000, 10 fois plus qu’il y a 10 ans (1). Généralement, les achats sur internet se déroulent sans incident. Mais l’achat en ligne est un des instants favoris des fraudeurs pour subtiliser des données personnelles. Ils peuvent ensuite accéder aux comptes bancaires et réaliser des opérations frauduleuses en toute discrétion.

  1. Choisir la double sécurité proposée par les banques

La plupart des banques ont mis en place des dispositifs pour renforcer les paiements en ligne. Il existe le principe de « double authentification ». D’autres banques proposent de générer un n° virtuel de carte bancaire. Ce numéro ne servira qu’une seule fois avec un montant plafonné à celui de l’achat envisagé.

  1. Vérifier que la page est sécurisée

Préférez les sites marchands sécurisés, c’est-à-dire ceux dont l’adresse commence par « https ».

Si vous devez effectuer un achat sur un site en « http:// », éviter d’y créer un compte. En effet les informations saisies (mot de passe, informations personnelles, informations bancaires …) peuvent être détournées par des tiers.

Par ailleurs, ne partagez jamais d’informations personnelles sur les sites marchands. Les sites fiables ne vous les demanderont pas.

  1. Éviter d’enregistrer vos coordonnées bancaires

La Cnil déconseille d’enregistrer le numéro de carte bancaire et/ou mots de passe sur les téléphones et/ou ordinateurs. Cette option est proposée par de nombreux navigateurs. Même si cela présente un certain confort, ces terminaux ne disposent pas nécessairement de tous les dispositifs de sécurité pour les données bancaires.

  1. Se méfier des réseaux Wifi publics

Pratiques et accessibles, ces réseaux sont disponibles dans les cafés, bars, gares, … là encore, la Cnil met en garde les utilisateurs. Un réseau mal chiffré est facilement investi par un éventuel pirate qui peut ainsi accéder à tous les périphériques connectés sur ce réseau. Donc, si vous débusquez « la bonne » affaire, ne cédez pas à la précipitation, attendez d’être connecté à un réseau privé, mieux sécurisé.

  1. Renforcer sa sécurité numérique globale

Vigilance donc dans toutes les attitudes et actions.

Vigilance aussi au quotidien sur votre matériel et vos connexions.

Tout d’abord, il convient de mettre à jour régulièrement anti-virus et pare-feu sur son ordinateur, tablette, smartphone.

Modifier le mot de passe de son réseau Wifi. Celui qui est fourni par le fournisseur peut contenir des informations sur la marque, le modèle, … Changer cette clé d’identification pour en adopter une très longue (on peut aller jusqu’à 63 caractères.

Changer et sécuriser ses mots de passe, varier la structure, jamais le même mot de passe pour plusieurs accès, …

Sur la boîte mail, faire preuve d’attention avec tous les mails, en particulier ceux qui demandent une authentification. Combiner les caractères pour renforcer leur sécurité.

Enfin, consulter régulièrement son compte bancaire pour vérifier que rien de suspect n’ait été réalisé.

D’après economie.gouv.fr, par Bercy Infos, le 27/07/2020 – 

Données Fevad, Fédération du e-commerce et de la vente à distance.

Published by

Pôle Informatique

Pour contacter nos correspondants informatiques : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Nevers : 03 86 71 92 50 | Hotline : 0969 369 369 ou informatique@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Informatique

Pour contacter nos correspondants informatiques : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Nevers : 03 86 71 92 50 | Hotline : 0969 369 369 ou informatique@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *