Economie/Gestion

Paysagiste – créateur d’espaces verts

Publié le
paysagiste

Pixabay

En plus d’aimer la nature, le paysagiste possède des qualités spécifiques. Il possède par exemple une bonne résistance physique, d’habilité manuelle et d’un sens artistique développé. Ainsi, avant de se lancer dans sa passion, il convient de consulter la réglementation liée à ce métier. Il s’agit, notamment, de celle qui concerne l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et/ou biocides.

Nature de l’activité de paysagiste

  • Agricole en cas d’activité de production de végétaux prépondérante dans le cadre d’une entreprise agricole
  • Commerciale et agricole en cas d’entretien d’espaces verts et de production de végétaux
  • Commerciale, en cas d’entretien des espaces verts uniquement

CFE compétent

  • Activité commerciale : Chambre de commerce et d’industrie
  • Activité agricole : Chambre d’agriculture et Chambre de commerce et d’industrie si l’activité est également de nature commerciale

Définition de l’activité de paysagiste

Le paysagiste est avant tout un professionnel qui propose divers services liés aux espaces verts. Concrètement, il réalise la création et l’entretien des parcs et jardins (travaux de jardinage, arrosage, élagage, etc). Il assure aussi l’entretien des espaces publics, des abords paysagers de voies de circulation, des terrains de sports et de golf, des balcons et terrasses, etc.
Mais le candidat devra se soumettre à la réglementation spécifique à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques et/ou biocides.

paysagiste jardinierA noter :
– S’il réalise des petits travaux de construction d’ouvrages paysagers (édification de murets, installations d’arrosage, etc.), il faut consulter la fiche « Paysagiste: réalisation de petits travaux de construction d’ouvrages paysagers« 
– De plus, le titre de « Paysagiste concepteur » est réglementé. Pour en savoir plus, consulter la fiche « Paysagiste concepteur« 

Paysagiste, les conditions d’installation

Qualifications professionnelles

La principale qualification professionnelle concerne l’utilisation des produits utilisés dans cette activité.

  1. En effet, en cas d’application ou de conseil à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques, la paysagiste doit être titulaire d’un certificat individuel, le « Certiphyto ».
    Ainsi, ce certificat peut être obtenu de trois manières. La première est le suivi d’une formation intégrant une vérification des connaissances d’une durée d’une heure. La seconde voie est la réussite à un test de connaissances d’une 1h30. La dernière, enfin, est l’obtention d’un diplôme ou titre obtenu au cours des 5 années précédant la date de la demande.

Liste des diplômes et titres reconnus : « Opérateur – Utilisation à titre professionnel des produits phytopharmaceutiques » et  «Décideur – Utilisation à titre professionnel des produits phytopharmaceutiques ».

Concrètement, des organismes de formation habilités dans chaque région organisent ces formations et ces tests. Consulter l’annuaire des organismes de formation habilités

2. En cas d’utilisation de produits biocides, les professionnels doivent être titulaires d’un certificat individuel, le Certibiocide.

Il est obligatoire depuis le 1er juillet 2015 et concerne les personnes qui utilisent, vendent ou achètent certains produits biocides réservés aux professionnels. Le Certibiocide s’ajoute au Certiphyto. Le candidat peut obtenir le Certibiocide grâce à une formation suivie auprès d’organismes habilités.

Référence : Arrêté du 9 octobre 2013 modifié par l’arrêté du 30 juin 2015.

Assurance de responsabilité civile professionnelle

Pour obtenir l’agrément permettant l’application de produits phytopharmaceutiques ou le conseil à l’application de ces produits, le paysagiste doit avoir souscrit une assurance en responsabilité civile professionnelle.

D’après bpifrance.fr, février 2020

Published by

Pôle QHSE

Pour contacter nos conseillers QHSE : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Châteaudun : 02 37 94 00 94 | Nevers : 03 86 71 92 50 | Pithiviers : 02 38 32 76 30 | Etampes : 01 60 80 16 16 ou qhse@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle QHSE

Pour contacter nos conseillers QHSE : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Châteaudun : 02 37 94 00 94 | Nevers : 03 86 71 92 50 | Pithiviers : 02 38 32 76 30 | Etampes : 01 60 80 16 16 ou qhse@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *