Economie/Gestion Fiscalité/TVA

Amélioration de la performance énergétique : la prime « Coup de pouce économies d’énergie »

Publié le

pixabay

Jusqu’au 31 mars 2018, les particuliers peuvent bénéficier d’une aide financière pour améliorer la performance énergétique de leurs équipements. Attention, cette prime « Coup de pouce économies d’énergie » est sous conditions de ressources.

Quels travaux peuvent profiter de la prime Coup de pouce économies d’énergie ?

Chaudière à haute performance énergétique, émetteur électrique à régulation, programmateur centralisé…, si un de vos clients envisage des travaux dans son domicile, il a peut-être droit à la prime « Coup de pouce économies d’énergie ». Elle est valable jusqu’au 31 mars 2018 et s’adresse aux ménages, sous conditions de ressources, afin d’accélérer la rénovation énergétique et de lutter contre la précarité énergétique. Cette aide est par ailleurs cumulable avec le crédit d’impôt transition énergétique (CITE).

Qui peut bénéficier de la prime économies d’énergie ?

« 45 % des ménages sont éligibles » à la prime économies d’énergie, explique le ministère de l’Environnement. L’attribution dépend des ressources du foyer.

Nombre de personnes dans le foyer Plafonds de revenus du foyer en Île-de-France pour bénéficier de la prime Plafonds de revenus du foyer hors Île-de-France pour bénéficier de la prime
1 24 107 euros 18 342 euros
2 35 382 euros 26 826 euros
3 42 495 euros 32 260 euros
4 49 620 euros 37 690 euros
5 56 765 euros 43 141 euros
Par personne supplémentaire +7 136 euros +5 434 euros

À combien s’élève l’aide économies d’énergie ?

La prime dépendra du type d’installation / équipement qui sera choisi par le particulier. Elle sera d’un montant minimum de :

  • 50 euros pour l’installation d’un émetteur électrique à régulation électronique à fonctions avancées,
  • 100 euros pour l’installation d’un programmateur centralisé pour radiateurs électriques,
  • 800 euros pour le remplacement d’une chaudière individuelle par une chaudière neuve à haute performance énergétique (gaz ou fioul),
  • 1 300 euros pour le remplacement d’une chaudière individuelle par une chaudière neuve au bois de classe 5.

Comment profiter du coup de pouce économie d’énergie ?

Pour bénéficier du « coup de pouce économies d’énergie », le p articlier doit se rapprocher d’un organisme signataire de la charte d’engagement liée à la prime. C’est ce signataire, qu’il s’agisse d’un vendeur d’énergie ou d’une collectivité territoriale, qui versera l’aide financière. Il suffit ensuite de bien accepter l’offre avant de signer le devis des travaux. Ensuite, les travaux pourront être éxécutés par un professionnel disposant du label « reconnu garant de l’environnement » (RGE).

Rénovation énergétique : trois aides cumulables

La prime coup de pouce économie d’énergie, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est cumulable avec le CITE !

D’après un article paru sur economie.gouv.fr, 07/03/2018

Published by

Pôle QHSE

Pour contacter nos conseillers QHSE : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Châteaudun : 02 37 94 00 94 | Nevers : 03 86 71 92 50 | Pithiviers : 02 38 32 76 30 | Etampes : 01 60 80 16 16 ou qhse@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle QHSE

Pour contacter nos conseillers QHSE : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Châteaudun : 02 37 94 00 94 | Nevers : 03 86 71 92 50 | Pithiviers : 02 38 32 76 30 | Etampes : 01 60 80 16 16 ou qhse@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *