Employeur/Salariés

Stagiaire en entreprise, actualités

Publié le
stagiaire entreprise
Pixabay

Alternant, contrat d’apprentissage, embauche, stagiaire, … De nombreuses formes de recrutements existent. Un point sur l’accueil d’un stagiaire.

Déclaration préalable et visite médicale pour un stagiaire

Le stagiaire n’est pas un salarié de l’entreprise qui l’accueille. Par conséquent, l’employeur n’effectuera pas de déclaration préalable à l’embauche (DPAE) auprès de l’Urssaf.

De même, il n’a pas à organiser de visite d’information et de prévention (VIP) pour le stagiaire. Sauf si la convention de stage prévoit une visite médicale du fait de la réalisation de travaux dangereux. Les examens médicaux obligatoires relèvent ainsi de l’établissement d’enseignement.

Rémunération du stagiaire

Le gouvernement a récemment décidé de revaloriser la rémunération des stagiaires en entreprise. Ainsi, dès le 1er trimestre 2021, son montant s’élève ainsi :

  • Mineurs de 16 à 18 ans : 200 € par mois (contre 130 € antérieurement) ;
  • Stagiaire de 18 à 25 ans : 500 € par mois (contre 300 € auparavant) ;
  • Stagiaire de plus de 26 ans : 685 € par mois (à compter du 1er mai 2021).

Le référent (Pôle Emploi ou Mission locale) proposera cette rémunération au stagiaire dans le cadre d’un entretien avec lui. De plus, le stagiaire doit satisfaire à plusieurs conditions :

  • Être âgé de moins de 26 ans ;
  • En recherche d’emploi ;
  • Inscrit à un stage de formation professionnelle agréé par l’État (ou les Régions) ;
  • Ou, être engagé dans un accompagnement porté par le Plan d’investissement dans les compétences (PIC).

Au delà de 2 mois de stage, le cadre de rémunération évolue. Il devient alors à la charge de l’employeur. Attention, il faudra distinguer les situations. Que ce soit un stage d’initiation ou un stage de formation professionnelle.

Rachat de trimestres d’assurance vieillesse au titre des périodes de stages en entreprise

Depuis le 15 mars 2015, les périodes de stages en entreprise peuvent valider des trimestres. La durée du stage doit être supérieure à 2 mois. De plus elle doit donner lieu à gratification. Une cotisation est versée au régime général au titre de l’assurance vieillesse.

Toute période de stage de deux mois consécutifs au sein de la même entité valide 1 trimestre. Le rachat se limite à 2 trimestres.

L’assurance vieillesse comptabilisera ces trimestres et les cumulera lors du calcul de la pension de retraite. Ils pourront ainsi atténuer la décote puisque l’incidence est sur le taux. Ces trimestres rachetés n’auront pas d’incidence sur la durée d’assurance.

Published by

Pôle Social

Pour contacter nos juristes en droit social : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Saint-Jean-de-la-Ruelle : 02 38 72 91 60 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou social@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Social

Pour contacter nos juristes en droit social : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Saint-Jean-de-la-Ruelle : 02 38 72 91 60 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou social@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *