Employeur/Salariés

Retraite complémentaire Agirc-Arrco : simplification de l’adhésion

Publié le

pixabay

Les règles d’affiliation à la retraite complémentaire Agirc et Arrco évoluent. À compter du 1er janvier 2018, toute entreprise nouvellement créée sera exemptée de l’obligation de s’affilier à une caisse de retraite complémentaire. Ce n’est qu’à l’embauche de son premier salarié qu’elle devra effectuer la démarche d’adhésion.

 

 

Quelle est la règle au 1er janvier 2018 ?

Jusqu’au 31 décembre 2017, dès qu’une entreprise était créée, elle devait adhérer à une institution de retraite complémentaire Agirc et Arrco.

A partir du 1er janvier 2018, toutes les entreprises créées doivent adhérer à cette retraite complémentaire seulement lorsqu’elles embauchent leur premier salarié.

80% des structures sont concernées par cette mesure de simplification, parmi lesquelles les TPE et les micro-entrepreneurs.

À quoi sert l’adhésion à la retraite complémentaire ?

Dès lors qu’une entreprise emploie du personnel, elle cotise auprès de tous les organismes de retraite, dont l’Agirc et l’Arrco. Ces cotisations servent à payer les retraites actuelles et donnent des droits à la retraite aux salariés cotisants.

Comment cela va-t-il fonctionner ?

Afin d’accompagner les entreprises dans ce changement, un outil de l’Agirc et Arrco sera bientôt en ligne pour les aider à :

  • identifier leur institution de retraite complémentaire d’adhésion ;
  • appliquer le taux de cotisation adapté à leur activité.

L’entreprise devra ensuite reporter ces informations dans la toute première déclaration de salaire qu’elle effectuera.

economie.gouv.fr

Pour en savoir plus, lire aussi :
Indépendants : découvrez les prestations sociales auxquelles vous êtes éligibles en quelques clics
La déclaration sociale nominative (DSN), une déclaration dématérialisée de la paie des salariés
Entreprises : de quelle convention collective dépendez-vous ?

Repris sur economie.gouv.fr, 21/12/2017

Published by

Pôle Social

Pour contacter nos juristes en droit social : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Saint-Jean-de-la-Ruelle : 02 38 72 91 60 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou social@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Social

Pour contacter nos juristes en droit social : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Saint-Jean-de-la-Ruelle : 02 38 72 91 60 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou social@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *